Les marchés publics, c’est 200 milliards d’euros dépensés chaque année par l’état au travers de ses différentes instances : des mairies, écoles, hôpitaux et autres universités, jusqu’aux ministères parisiens, toutes ces instances publient près de 1000 appels d’offres publics quotidiennement. Cette manne financière constitue une réelle opportunité  d’assurer la pérennité de votre entreprise qui ne devrait pas être ignorée. D’autant plus que l’état, ayant compris le rôle décisif des TPE/PME dans le recul du chômage, a refondu en 2016 le code des marchés publics afin de leur en faciliter l’accès.

Les démarches pour candidater à un marché public procèdent d’un formalisme très précis, dans lequel il faut savoir s’inscrire. Pour avoir une chance de l’emporter, vous devrez comprendre ce formalisme, ses étapes, son fonctionnement :  c'est la raison d'être de notre formation.

Des questions pertinentes

Connaissez-vous la différence entre appel d'offres ouvert et et appel d’offres restreint, ou celle qui distingue un groupement solidaire d'un groupement conjoint ?

Concrètement, comment répondre à l’obligation de dématérialisation de votre réponse ? Quels outils utiliser, où obtenir la signature électronique, comment sélectionner les « bons » appels d’offres, ceux sur lesquels votre entreprise sera crédible et aura de vraies chances  de l’emporter ? Détenez-vous les ficelles pour l'élaboration d'un bon dossier de candidature et pour répondre aux normes Qualibat ?

Ces questions et beaucoup d’autres nous ont été posées par M. Yohan L., gérant d'une entreprise de nettoyage de locaux, au cours d'une formation personnalisée avec G.M.E.

Gérant d’une PME val d’Oisienne d’une douzaine de salariés et offrant des services de nettoyage de locaux, M. Yohan L. avait repéré quelques marchés publics que sa petite entreprise aurait largement pu réaliser et a donc souhaité prospecter le secteur public afin de trouver des contrats susceptibles de renforcer la pérennité de son entreprise. N’étant pas familiarisé avec les procédures de marchés publics et encore moins avec la dématérialisation, il a sollicité G.M.E. afin que nous lui donnions les clefs de la commande publique et que nous l’accompagnions dans sa toute première candidature dématérialisée.

Des réponses adaptées

Notre formatrice Chadia BOREHANI lui a donné en seulement deux jours d’une formation personnalisée une véritable méthodologie pour optimiser ses performances sur les appels d’offres publics. Après avoir analysé ensemble l'AAPC (Avis d’Appel à la Concurrence) pour en extraire les caractéristiques qui, au regard de l'activité de M. Yohan L., distinguait cette opportunité de toutes les autres, nous avons alors téléchargé le DCE (Dossier de  Consultation des Entreprises) et analysé les différents fichiers qui le constituaient.

M. Yohan L. a alors exposé ses avantages concurrentiels pour ce marché public à notre formatrice et détaillé les arguments faisant de sa société et de son offre commerciale la meilleure réponse possible aux besoins de l’acheteur public.

Puis, nous avons été invités à nous rendre à une session publique dans les locaux du donneur d'ordre afin de rencontrer physiquement ce dernier et pour permettre à M. Yohan L. de se présenter à lui et collecter plus finement ses attentes.

M. Yohan L. et Mme Chadia BOREHANI ont ainsi pu élaborer les détails stratégiques et techniques de la réponse et établir un chiffrage du projet assurant un positionnement tarifaire très compétitif, tout en préservant les marges de l’entreprise.

Chadia a ensuite guidé le client au travers de chacune des étapes de la procédure de réponse dématérialisée.

Résultat

15 jours plus tard, la décision est tombée:  la PME de notre client a remporté le marché au prix proposé,  soit 450 000 euros sur trois ans. Nul doute que cette victoire n’est que la première d’une longue série, car M. Yohan L. est sorti de la formation doté d’une véritable méthodologie pour répondre aux appels d’offres publics.

Pour en savoir plus : http://www.leparisien.fr/economie/les-atouts-du-nettoyage-un-secteur-qui-embauche-17-09-2018-7891551.php

Chadia BOREHANI, formatrice G.M.E.