Wordpress fut choisi, pour des besoins de marketing, sans grande discussion et sans grande passion. Ce n'était pas une erreur, juste un choix qui était loin de nos préoccupations premières. Ghost arrive au moment où notre produit a mûri, et que nos besoins ce sont clarifiés.

Wordpress, le CMS dominant ?

Wordpress domine le marché du CMS (Content Management System)
depuis de nombreuses années, difficile de se rappeller quand cela a commencé. La première version date de 2003, depuis, la progression a été spectaculaire, voici quelques chiffres pour 2019 :

Donc oui, Wordpress est sans conteste possible le CMS dominant, et de très loin, c'est donc le choix automatique pour de nombreuses situations, mais aussi un choix naturel grâce à son écosystème :

  • son système de thème est très simple et possède un écosystème permettant d'obtenir gratuitement ou pour une somme dérisoire de nombreux thèmes de très bonne qualité.
  • l'écosystème de Plugins permet à Wordpress de s'adapter à de nombreux cas de figure (eCommerce, Intranet, etc.).

Wordpress, le CMS à faible valeur ajoutée ?

Quand on parle de CMS, cela regroupe de nombreux besoins très différents. En général Wordpress est très utilisé par les Web-agency, alors que les SSI privilégient les technologies à forte valeur ajoutée: répondre à un appel d'offre pour la « Refonte d'un site web Wordpress » n'est pas la même chose que « Réalisation d'un intranet Drupal », les prestations et les montants sont en général très différents.

Quelques exemples d'appels d'offres sur notre moteur de recherche : Drupal vs. Wordpress vs. Sharepoint

Wordpress c'est 430 000 lignes de code ! Sans parler des plugins et des thèmes. En terme de sécurité, cela ouvre la voie à de nombreuses attaques.

Ghost, un challenger ?

On peut trouver beaucoup d'articles de Blog expliquant pourquoi l'auteur a choisi Ghost, avançant tel ou tel aspect technique, mais en réalité il n'y a pas d'avantage technique, on peut faire un très beaux blog avec n'importe quel CMS.

Là où Ghost se fait une niche, c'est dans le soucis du détail, de la facilité d'installation, d'utilisation : « It Just Works ».

En d'autres termes, Ghost ne sait faire que très peu de choses mais il le fait très bien. Les fonctionnalités de base de Ghost, en font une meilleure alternative à un Wordpress agrémenté de plugins de qualité douteuse, mal hébergé et mal configuré.

Le système de thème est très rapide à apprendre (Handlebars).

Le coût d'hébergement est moindre car Ghost nécessite moins de resources, il peut même se passer complètement de MySQL.

La contrepartie de cette simplicité est le manque de fonctionnalités importantes qui pourraient être primordiales pour certains projets :

  • on ne pas définir le modèle de données (champs personnalisés).
  • pas de gestion de versions de contenu (révisions).
  • pas de système de commentaires.
  • workflow d'édition rudimentaire (draft/published/scheduled).
  • pas de gestion d'assets (on ne peut pas simplement réutiliser une image).
  • pas de gestion de lien.
  • pas de système de Plugins, il faut modifier directement le core.
  • l'écosystème des thèmes Ghost est beaucoup moins riche que celui de Wordpress.

Ghost, un choix pertinent et pérenne

Aujourd'hui, il y a un fort besoin de découplage entre, le contenu, le thème et le stockage, cela est dû aux problématiques de canaux de diffusion multiples (le contenu doit être accessible depuis un site web, une app mobile, un partenaire, etc.) et aux nouvelles possibilités ou contraintes liées au Cloud.

Ghost fait partie de la famille « CMS headless » : il dispose de plusieurs API Rest/JSON permettant toutes sortes d'intégrations. Avec cela, nous pouvons éditorialiser n'importe quel contenu, que ce soit une page entière, un petit bloc à insérer ou un message d'alerte à afficher quelque-part.

Ghost utilise le format MobileDoc, ce qui en fait une solution pérenne car facilement exportable vers n'importe quelle plateforme sans grande difficulté. Le contenu pourra donc facilement être migré ou réutilisé.

Tout ce qui ne peut pas être fait directement avec Ghost peut être fait à l'aide d'un autre service, comme par exemple pour les commentaires où l'on peut utiliser Disqus ou Isso

C'est sur ces points précis que nous avons choisi Ghost, et, cerise sur le gâteau, chez NouMa on adore Ghost dans son utilisation quotidienne.