Retirer le dossier de consultation (DCE)

Lorsqu’un avis de publicité vous intéresse, vous devez alors vous procurer le Dossier de consultation des entreprises (DCE) :

  • Soit par demande écrite auprès de l’acheteur public.
  • Soit par téléchargement sur le site indiqué dans la publicité.

Les éléments de la consultation permettent de répondre à deux objectifs :

  • S’assurer de l’opportunité de répondre ou non à cette consultation.
  • Préparer votre réponse et optimiser sa pertinence (points forts/points faibles).

Décrypter la publicité

L’avis de publicité (Avis d’Appel Public à la Concurrence - AAPC), le cas échéant avec le Règlement de la Consultation (RC), doivent vous permettre d’obtenir les informations essentielles suivantes :

  • Qui lance la consultation ?
  • Quel est l’objet ?
  • Quel est le type de procédure ?
  • Quelles sont les caractéristiques principales du marché ?
  • Quelle est la date limite de remise des offres (ou des candidatures) ?
  • Où trouver le dossier de consultation ?
  • Quelles sont les modalités de réponse ?
  • Quelles sont les modalités de sélection des candidatures et de jugement des offres ?

Analyser les pièces du dossier de consultation

L’analyse des pièces du Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) doit pouvoir mettre en lumière les réponses à ces questions :

Sur l’opportunité de répondre à cette consultation :

Mon entreprise peut-elle répondre à la présente consultation ? Questionnements issus en particulier de la lecture de l’avis de publicité et du Règlement de la Consultation :

  • Le délai de remise des offres est-il suffisant pour préparer ma réponse ? Le cas échéant, y a-t-il des éléments de réponse demandant un investissement en temps significatif (esquisses, maquettes, etc.) ?
  • Les critères de jugement des offres me permettent-ils de porter une réponse satisfaisante (rapport qualité/prix...) ?
  • Au regard du poids du critère prix, la localisation des prestations aura-t-elle un impact sur la proposition financière de mon offre et sa compétitivité ? Mon entreprise a-t-elle la capacité de répondre à la présente consultation ? Questionnements issus de la lecture du cahier des charges (CCAP, CCTP, BP, etc.)
  • La définition du besoin de l’acheteur public correspond-elle au savoir-faire et à la capacité professionnelle de mon entreprise ?
  • Le volume des prestations (quantités exprimées) correspond-il à la taille et la capacité technique et financière de mon entreprise ?
  • Les contraintes fixées (délais, pénalités, etc.) sont-elles compatibles avec la capacité technique et le plan de charge de mon entreprise ?
  • Pour ces trois points, est-il envisageable, le cas échéant de sous traiter ou co traiter une partie de la prestation ?
  • Les conditions de variation des prix sont-elles pertinentes pour mon entreprise ?

Sur la préparation de la réponse et l’optimisation de sa pertinence (points forts/ points faibles) :

Réflexions internes à l’entreprise :

  • Quels sont les points forts et les points faibles de mon entreprise et de son savoir-faire au regard du cahier des charges ?
  • Quels sont mes concurrents (forces et faiblesses) et comment se place mon entre- prise sur ce type de marché ?

Réflexions primordiales sur les exigences formelles pour la réponse :

  • Cibler les critères de jugement des offres et leur pondération le cas échéant ainsi que les éléments demandés dans le mémoire technique (éléments précisés au Règlement de la Consultation ou dans l’avis de publicité).
  • La procédure prévoit-elle l’opportunité de négocier ?